Tunisie: Trois jeunes filles agressées à Jandouba par Mongi Rahoui

mongi rahoui

Tunisia-Media-Monitor - Des jeunes filles qui rentraient chez elles hier soir, dimanche 12 octobre, ont été interceptées par des bandits. Elles étaient de retour après avoir participé aux activités locales de la campagne électorale du parti Ennahdha.

Les trois ont été tout d’abord harcelées et ensuite physiquement agressées par cette «milice» du Front Populaire qui avait Mongi Rahoui, tête de liste du FP à la circonscription de Jandouba, selon les témoignages des jeunes filles. L’une des filles, Ikbel, a perdu conscience après avoir reçu des forts coups de poings.

Le bureau régional du parti Ennahdha déclare que le parti portera deux plaintes, dont l’une serait déposée à l’ISIE, Instance Supérieure Indépendante des Elections.

Mongi Rahoui, de sa part, a fermement refusé de répondre ni de donner aucune déclaration.

Facebook Comments